Un moine tibétain s’immole au Qanghai – 150ème immolation

 

 

Un moine tibétain s’immole au Qanghai – 150ème immolation

19 mai 2015

Selon un tibétain vivant dans la région, un jeune moine tibétain est décédé vendredi après s’être immolé dans la province du Qinghai au nord-ouest de la Chine, un geste qui semble être un défi à la domination chinoise sur les zones tibétaines.

La protestation porte à 150 le nombre de Tibétains vivant en Chine à s’être immolés depuis la vague de vives manifestations qui a débuté en 2009.

Selon une source du service tibétain de RFA, Jamyang Losal, âgé d’environ 22 ans, s’est immolé vers 5 heures du matin le 19 mai près de l’hôpital populaire du comté de Kangtsa (en chinois, Gangcha), préfecture tibétaine autonome de Tsojang (Habei) au Qinghai.

« Il n’a pas survécu » dit la source de RFA s’exprimant sous condition d’anonymat.
« La police a emmené le corps de Losal, et quand les membres de sa famille sont venus au poste pour réclamer ses restes, la police a refusé d’accéder à leur demande ».

« Losal était moine au monastère de Gyerteng, dans la ville de Nangra à Kangtsa » dit la source, ajoutant qu’environ 20 moines étudient au monastère situé à une trentaine de kilomètres (18 miles) au sud du siège du comté de Kangtsa.
Losal était natif du village de Dong Gya, localité de Nangra dans le comté de Kangtsa.

(photo : le moine tibétain Jamyang Losal (photo non datée)