Le Dalai Lama doit se rendre en Arunachal Pradesh le 4 avril, outrepassant les objections chinoises

Le Dalai Lama doit se rendre en Arunachal Pradesh le 4 avril, outrepassant les objections chinoises

 

23 mars 2017
Par Naresh K Thakur

Source : Hindustan Times, Dharamshala

Tenzin Gyatso, le 14ème Dalai Lama, chef spirituel Tibétain, passera une semaine en Arunachal Pradesh, y compris à Tawang, la région stratégique que la Chine revendique comme la partie la plus sud du Tibet, outrepassant les objections de Pékin.

La Chine a averti l’Inde du fait que les relations bilatérales pourraient gravement souffrir, et que la paix et la stabilité dans les zones frontalières pourraient être affectées si elle autorisait le leader en exil à se rendre en Arunachal Pradesh. Plus tôt, ce pays voisin avait averti qu’il verrait cette visite comme une provocation.

« L’invitation du Dalai Lama par la partie indienne dans la zone contestée entre la Chine et l’Inde infligera de graves dommages aux relations sino-indiennes, et à la paix et la stabilité dans la zone frontalière » avait dit Geng Shuang, porte-parole du ministre des affaires étrangères, le 3 mars.

Pékin revendique l’Arunachal Pradesh et considère le Dalai Lama comme “un séparatiste”. Cependant, l’Inde a dénigré la revendication chinoise, déclarant qu’il s’agissait d’un voyage entièrement religieux.

« Le Dalai Lama doit se rendre en Arunachal Pradesh en tant que chef religieux, et il n’y a aucune raison de l’en empêcher alors que ses adeptes le réclament » a dit Kiren Rijiju, ministre d’Etat de l’Union pour les affaires intérieures en réponse aux objections soulevées par la Chine.

Le gouvernement indien maintient également que le Dalai Lama est libre de voyager partout dans le pays et qu’il s’est déjà rendu dans ce Etat par le passé.
Plus tôt dans la semaine, la Chine avait protesté contre la participation du chef tibétain à l’événement religieux sponsorisé par le gouvernement indien, se déclarant « mécontente » et « fermement opposée » à la présence du Dalai Lama dans le programme.

Le 4 avril, sur invitation du ministre en chef de l’Arunachal Pradesh, Pema Khandu, qui a rencontré le chef spirituel avec ses collègues du cabinet à New Delhi le 9 octobre dernier, il se rendra à Tawang, qui est aussi le lieu de naissance du 6ème Dalai Lama Tsangyang Gyatso.

« Pendant les trois prochains jours, il donnera des enseignements sur « les étapes moyennes de la méditation » (gormrim barpa) d’Achariya Kamalashila, « les 37 pratiques du Bodhisattva » (laklen sodunma) de Gyalsey Thokme Sangpo, et donnera l’initiation de Rinzin Dhondup à Yiga Choezin à Tawang » dit une source proche de l’itinéraire du Dalai Lama.

Le prix Nobel de la paix, âgé de 81 ans, donnera des enseignements sur les « 8 versets de l’entraînement de l’esprit » de Geshe Langri Thangpa, et de Guru Yoga, et accordera le pouvoir d’Avalokiteshvara au monastère de Thupsung Dhargyeling le 10 avril.

Le lendemain, il donnera un enseignement et accordera le pouvoir de longue vie de Tara blanche au Bouddha Park, et il achèvera ses enseignements publics le 12 avril avec un enseignement à Thupten Gatsal Ling.
Ce sera la première visite du Dalai Lama en Arunachal depuis huit ans. Il s’y était rendu pour la dernière fois en 2009. Auparavant, il avait voyagé dans l’Etat du nord-est en 1983, 1993, et 2003.