La Chine dit avoir approuvé 60 ‘Bouddhas vivants’ au Tibet

China says it had approved 60 ‘Living Buddhas’ in Tibet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15 mars 2017

Le gouvernement communiste chinois a   publié les données biographiques de     1311    « Bouddhas vivants »

(Photo : en.people.cn).

(TibetanReview.net, 11 mars 2017) –      Selon l’agence de presse officielle Xinhua       le 10 mars, la Chine a déclaré avoir        approuvé 60 « Bouddhas vivants » du    bouddhisme tibétain en Région autonome     du Tibet (TAR) l’an dernier.

La déclaration fait partie du rapport annuel sur le Tibet au Congrès populaire national annuel actuellement en cours, session du Parlement de la République populaire de Chine qui a débuté le 5 mars à Pékin.

« Bouddha vivant » est un terme chinois pour le mot tibétain « Tulku », qui fait référence à des personnes ayant atteint l’éveil mais qui continuent à renaître (ou à se réincarner) pour aider les êtres sensibles. La loi athée chinoise exige que toutes les réincarnations du bouddhisme tibétain soient approuvées par le gouvernement communiste chinois, les « Bouddhas vivants » plus importants comme le Dalai Lama et le Panchen Lama devant faire l’objet d’une sanction directe de Pékin.

Le rapport, publié le 10 mars durant une table ronde de législateurs de la Région autonome du Tibet, dit que plus de 1700 activités ethniques et religieuses, dont certaines portaient atteinte à la sécurité publique, se sont déroulées pacifiquement et dans l’ordre, sans aucun incident. Bien que la TAR soit géographiquement éloignée de Pékin, « le cœur des gens dans tous les groupes ethniques du Tibet est toujours proche du Comité central du Parti communiste chinois, et du Camarade Xi Jinping ».

Au cours de la table ronde des législateurs de la TAR à cette session annuelle du Congrès national du peuple, le dirigeant chinois de la région, Wu Yingjie, a été cité par un autre article de Xinhua le 10 mars, disant que le Tibet était ouvert aux journalistes étrangers tant que ceux-ci rendaient compte de la situation de la région autonome de manière objective et juste. Reuters cite Wu le 10 mars : « Ils rendent compte objectivement et précisément des changements au Tibet, des vies bienheureuses des masses, de l’unité ethnique du Tibet et de son harmonie religieuse ».