Le Dalai Lama dit que le Bouddha aurait aidé les musulmans birmans

 

Publié le 10 Sept 2017                    source : www.channelnewsasia.com

Photo : Le Bouddha “aurait certainement aidé ces pauvres musulmans” qui fuient la violence de la majorité bouddhiste de Birmanie, a dit le Dalai Lama, chef spirituel tibétain.
(Photo: AFP/Indranil Mukherjee)

 

 

NEW DELHI: Le Dalai Lama s’est exprimé pour la première fois sur la crise des réfugiés Rohingya, disant que le Bouddha aurait aidé les musulmans qui fuient la violence en Birmanie à majorité bouddhiste.

Des centaines de milliers de Rohingya sont arrivés au Bangladesh ces dernières semaines après les violences en Birmanie voisine, où la minorité musulmane apatride subit des persécutions de longue date.

Le haut dignitaire bouddhiste est le dernier prix Nobel à avoir dénoncé les violences, qui ont fait plus de 1000 morts, la plupart Rohingya, selon le rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l’homme en Birmanie.

« Ces personnes qui harcèlent des musulmans devraient se souvenir du Bouddha » a dit le Dalai Lama aux journalistes qui l’interrogeaient sur la crise vendredi soir (8 septembre). « Il aiderait certainement ces pauvres musulmans. Je ne peux pas m’empêcher d’être très triste. »

La population birmane est en grande majorité bouddhiste et nourrit une haine envers les Rohingyas, qui sont privés de citoyenneté et considérés comme des immigrés illégaux bengalis.

Les nationalistes bouddhistes, menés par des moines provocateurs, ont mené une longue campagne islamophobe appelant à chasser les musulmans du pays. L’attitude de la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, qui a refusé d’intervenir en soutien des Rohingyas, a été condamnée y compris par d’autres prix Nobel comme Malala Yousafzai et Desmond Tutu.

L’archevêque Tutu, devenu la conscience sud-africaine après avoir aidé à supprimer l’apartheid, l’a exhortée la semaine dernière à s’exprimer.

“Si le prix politique de votre ascension au plus haut niveau de l’Etat birman est votre silence, le price est certainement trop élevé” a déclaré Desmond Tutu.